Il pleure et je n'en peux plus !

Votre bébé est né, vous vous sentez à la fois heureux et désemparés par ses réactions . Les pleurs ne sont pas toujours faciles à décoder, vous vous sentez épuisés et surtout démunis pour y répondre.

Il est normal de tâtonner pour décoder les besoins des bébés et des jeunes enfants, d'autant plus qu'il n'est pas possible de calquer nos réactions d'adultes sur les leurs, et vis versa !

Pleurer est le seul moyen qu'à le jeune enfant et le bébé pour s'exprimer. Imaginez vous un instant privés de parole à essayer de vous faire comprendre à votre entourage. Les regards, le toucher, l'intention de communiquer vont aider mais si vous n'êtes pas entendus, vous allez finalement vous mettre à exprimer de manière plus sonore. On devient vite dingue à ce jeu là. Et lorsque vous rencontrez l'indifférence on peut rapidement tomber dans des expressions de désespoirs.





Le besoin essentiel d'un bébé, outre celui de manger, de respirer, d'être changé, est le besoin d'attachement. C 'est un besoin de base qui va lui permettre de se construire une sécurité affective sécurisante. Nourrir son enfant, le changer, et lui permettre une respiration optimale sont des actions assez faciles à réaliser. Mais lorsqu'il continu à pleurer ...Dites vous qu'il a probablement besoin d'être dans vos bras, d'être bercé, balancé (doucement et en chantant par exemple), d'être porté, d'entendre vos voix rassurantes, de se sentir contenu et réconforté. Et parfois il continu à pleurer encore, sachez que s'il pleure dans vos bras, il se sentira en sécurité et saura que c'est bien là qu'il peut y trouver du réconfort. Car en effet parfois les pleurs permettent de "décharger" le trop de stimulations de fatigue, ou autre. Parfois on ne sait pas décoder avec précision, mais Etre là, simplement est la clef.


Bien évidemment il s'agit également d'observer un certain nombre de choses qui font un tout. Quand pleure votre bébé ? matin, soir ? mange t-il à sa faim ? semble t-il souffrir ? a t-il des moments d'éveil et d’interactions joyeuses avec vous ? prend-il du poids de manière harmonieuse et croissante ? Décoder les pleurs d'un bébé c'est aussi prendre en compte l'environnement, et son propre état émotionnel.


Comprendre ses propres émotions n'est pas toujours facile, alors identifier et répondre à celle d'une autre personne, de son enfant n'est pas toujours simple. Mais c'est de cette manière que l'on apprend à grandir ensemble, et cette aventure est merveilleuse.

Jaime parler de tisser les liens qui nous unissent à nos enfants, dans une liberté choisie qui permet à chacun de grandir à son rythme tel qu'il est. C 'est un "travail" de tous les jours avec des joies et parfois beaucoup de questions, d'autres fois de la fatigue et du découragement, mais à la fois permettre à l'enfant de déployer ses ailes, de développer ses qualités, ses compétences est un chemin merveilleux qui nécessite aussi de développer la confiance en lui, et ses capacités à être les parents parfaitement imparfaits de nos enfants et tout est bien ainsi.





Pour finir j'aimerai vous partager une citation :


" Et si sur ce métier à tisser on devenait tous de l'Amour des artisans ?

je rencontre mon enfant

Je rencontre mon parent

Nous construisons nos liens"


Sarah Caillaud


Virginie

Autrice, accompagnement des femmes, de la maternité et des bébés

www.louveetlune.com


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout